BVT

Speed Giardia

Speed Giardia picture

Détection rapide des antigènes solubles de Giardia duodenalis

Présentation Avantages

Méthode : Immunochromatographie sur bandelette

Analyse : Détection des antigènes des kystes de Giardia duodenalis

Prélèvement : Fèces

Manipulation : 5 minutes

Lecture : 5 minutes

Présentation : 5 tests

Conservation : 16 mois à température ambiante
(2 - 30°C)

Performances : En comparaison avec la méthode de référence, l’ELISA de laboratoire : 

Sensibilité : 95,6 %
Spécificité : 100 %

Speed GiardiaTM permet de détecter une excrétion de kystes de Giardia pour les espèces canines, félines et bovines et de mettre en oeuvre un traitement spécifique dès les premiers signes.

Simple et rapide à mettre en oeuvre, Speed GiardiaTM se réalise lors d’une consultation ou d’une visite en 10 minutes seulement.

Speed GiardiaTM se conserve 16 mois à température ambiante, entre 2 et 30°C.

Pourquoi utiliser Speed Giardia TM ?

La giardiose est une affection parasitaire due à la colonisation de la muqueuse intestinale par Giardia duodenalis. Cette zoonose, affecte le chien, le chat et le veau. Les hôtes adultes sont porteurs sains.

L’infestation des jeunes, par ingestion de kystes (dans l’eau de boisson) entraine un syndrome de maldigestion-malabsorption et des retards de croissance.

La prévalence de Giardia varie selon l’espèce hôte :
- 6 à 33 % des chiens sont porteurs (2)
- 4 à 14 % des chats (2)
- 1 à 4 % des veaux en diarrhée (3,4)

Quand utiliser Speed Giardia TM ?

Chez le jeune chien et le jeune chat, Speed GiardiaTM est recommandé entre 6 semaines et 5 mois d’âge, surtout lors de diarrhées chroniques et intermittentes rebelles aux antiparasitaires classiques.

Speed GiardiaTM est indiqué chez le vieux chat en cas de diarrhées chroniques.

Chez le jeune veau de 8 jours à 6 mois, Speed GiardiaTM permet d’identifier une cause de diarrhée responsable de retards de croissance et de pertes économiques

Protocole d'utilisation de Speed Giardia TM

Speed_Giardia_H150.jpg

Références bibliographiques
(1) Etude interne BVT sur 121 animaux.
(2) THIRY E. La maladie de Carré. Virologie clinique du chien et du chat, 2002, Ed. Point Vétérinaire – 180p
(3) Enquête épidémiologique. Semaine Vétérinaire, 22 Janvier 2005, 1167
(4) PIERSON P. Conduite à tenir face à un épisode de diarrhée aiguë en élevage canin. Nouveau Praticien Vétérinaire, 2003, 14, 257-263