BVT

Odelis CPSE

Odelis CPSE picture

Dosage quantitatif de la CPSE (Canine Prostatic Specific Esterase) sur sérum ou plasma de chien

Présentation Avantages

Méthode : Immunodosage de type ELISA sur microplaque

Analyse : Dosage de la CPSE (Canine Prostatic Specific arginine Esterase) sur sérum ou plasma de chien

Prélèvement : Plasma, sérum

Manipulation : 2 heures

Lecture :10 minutes

Présentation : Coffret contenant 1 microplaque de 96 puits + réactifs

Conservation : 18 mois à 2°/8°C

Performances :

CV intra-essai : inf à 3,1%
CV inter-essai : inf à 6,6%
Sensibilité : 0,39 ng/mL

Utilisation pour le diagnostic de l'Hyperplasie Bénigne de la Prostate
(Seuil : 61 ng/mL)
Sensibilité : 97,1 % ; Spécificité : 92,7%

Odelis CPSETM permet au laboratoire d'analyses de réaliser un dosage quantitatif de la CPSE à partir d'un simple échantillon de sérum ou de plasma.

Le taux sanguin de CPSE (Canine Prostatic Specific Esterase) chez le chien augmente lors de la présence d'une Hyperplasie Bénigne de la Prostate.

Odelis CPSETM permet au praticien de bénéficier d'un examen complémentaire simple et objectif pour détecter des affections prostatiques encore asymptomatiques, et évaluer la nécessité d'un traitement adapté.

Pourquoi réaliser Odelis CPSE TM ?

L'hyperplasie Bénigne de la Prostate chez le chien : une affection fréquente aux conséquences graves

Avec l'âge, et sous l'effet de l'imprégnation par les hormones mâles, la prostate du chien peut être soumise au développement d'affections spontanées. L'affection la plus fréquemment rencontrée est l'Hyperplasie Bénigne de la Prostate ou HBP, correspondant à une augmentation du nombre et de la taille des cellules de l'organe. Dès l'âge de 5 ans, certains chiens peuvent présenter des lésions histologiques débutantes. (2)

L'augmentation de taille de la prostate est progressive et continue. Une taille prostatique trop importante conduit à une possible compression des organes pelviens qui l'entourent et à l'apparition de symptômes douloureux et inconfortables pour l'animal : constipation, tenesmes, dysurie, hématurie, boiterie (compression des racines nerveuses intra-pelviennes)...(3)

L'hyperplasie bénigne de la prostate chez le chien peut prédisposer l'animal à des affections plus graves comme les prostatites, l'apparition de kystes prostatiques volumineux  ou d'abcès prostatiques. (4)

La CPSE (Canine Prostatic Specific arginie Esterase), un marqueur spécifique de l'HBP

La CPSE est une hormone sécrétée par les cellules prostatiques, sous contrôle des androgènes. Cette protéine est normalement présente dans le sperme (représentant plus de 90% des protéines du liquide prostatique).

Lors d'hyperplasie des cellules prostatiques, le taux serique de CPSE augmente(5)

Quand proposer Odelis CPSE TM ?

Odelis CPSETM permet au praticien d'évaluer rapidement le taux de CPSE sanguin chez le chien, et l'aide à confirmer ou à infirmer un diagnostic d'hyperplasie prostatique afin d'adapter rapidement le traitement.

Sur un chien âgé de plus de 5 ans, un dosage de la CPSE permet de détecter simplement et précocement une Hyperplasie Bénigne de la Prostate, dès les premiers stades

Odelis CPSETM est une alternative simple et fiable au toucher rectal, parfois mal vécu par l'animal comme par le propriétaire.

Odelis CPSETM permet au praticien de justifier la réalisation d'examens complémentaires afin d'écarter toute affection concomitante (kystes, abcès, prostatites...)

Protocole d'utilisation de Odelis CPSETM

Odelis_CPSE_300.jpg

Références bibliographiques:
(1) Lévy X., Mimouni P., Fontbonne A., Derre G., Claret E.,Audhuy S., Morlet J.Performance evaluation of the new blood test Odelis CPSETM in the diagnosis of Benign Prostatic Hyperplasia (BPH) in dogs. In. Prodeeding of the 6th EVSSAR Annual Symposium, Wroclaw 2009 - Poland
(2) Barsanti J. Canine prostatic disease. in Proceedings of the International SCIVAC Congress, Rimini 2008- Italy
(3) Vesrtegen J. Managment of prostatic disorders . In : Proceedings of the International WSAVA Congress, Granada 2002- Spain
(4) Johnston SD, Kustritz MVR, Olson PNS. Benign prostatic hypertrophy/hyperplasia. In : Canine and feline theriogenology. WB Saunders, Philadelphia. 2001 : 340-341
(5) Bell FW, Klausner JS, Hayden DW et coll. Evaluation of serum and seminal plasma markers in the diagnosis of canine prostatic disorders. J Vet Intern Med. 1995 ; 9 ; 149-153